Durée 52 minutes

« Il m’arrive de penser que je suis l’enfant du diable. Quand j’ai vu leurs visages, j’étais en colère. Ceausescu et sa femme étaient l’incarnation du diable. Comment ont-ils pu  rendre un pays aussi misérable ? » Marion Dagen Leroy.
Décembre 1989. Le régime de Ceausescu s’effondre. Le monde découvre, stupéfait, l’étendue de la dictature. Parmi les images qui heurtent les consciences, les centaines de
milliers d’enfants enfermés et maltraités dans les orphelinats. Marion est l’une de ces orphelines, une enfant du diable, comme elle le dit elle-même, adoptée par un couple français à l’âge de 6 ans.
À 38 ans, elle vient de mettre au monde son premier enfant; un moment clé qui la renvoie à sa propre histoire, elle qui fut abandonnée à la naissance. Avec la photographe Élisabeth
Blanchet, qui depuis près de 20 ans consacre une partie de son travail aux orphelins de Ceausescu, Marion veut retourner sur les traces de son passé. Nous la suivons dans sa quête, au cours d’un road-movie à travers la Roumanie, 25 ans après la chute du dictateur.

Séance proposée en partenariat avec l’association Enfance et Familles d’Adoption de Côte d’Or, EFA21

Date(s) pour cet événement

Le 08 novembre 2019 à 20h30