Tout type de bruit (domestique ou lié à une activité professionnel, culturelle, sportive, de loisir...) ne doit pas porter atteinte à la tranquilité du voisinage, de jour comme de nuit. 

Un aboiement continu, une mobylette qui pétarade, les hurlements répétés d'un enfant... sont autant de nuisances sonores à proscrire systématiquement.

  • Les bruits de chantier

Autorisés entre 7h et 20h du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 15h à 19h le samedi
de 10h à 12h les dimanche et jours féries. 

  • Le tapage nocturne

Entre 22h et 7h du matin : les bruits ou tapage injurieux ou nocturne troublant la tranquilité d'autrui sont punis de l'amende prévue pour les contraventions de troisième classe. Code pénal : R 623-2.